• Coup de coeur pour Black Out /Brian SELZNICK

    selznick-black-out
     
     
     

    Black Out

    Auteur : Brian Selznick
    Traducteur : Danièle Laruelle
    Editeur : Bayard jeunesse
    Mars 2012 - 16.90 Euros
    Roman à partir de 11 ans
    ISBN : 9782747039161
    Thèmes : Fantastique, Identité, Aventure, Surdité, New-York
     
    Voici un nouveau roman du désormais célèbre Brian Selznick. Il est celui qui a écrit L’invention d’Hugo Cabret , à l’origine du film de Martin Scorcese paru en décembre 2011 : "Hugo Cabret".
     
    Dans ce nouveau roman ,  tout se passe aux États-Unis mais à deux époques différentes.

    Nous faisons tout d’abord connaissance avec Ben, nous sommes en 1977.
    L’enfant vit chez ses cousins depuis la mort de sa mère survenue quelques semaines plus tôt. Il ne connaît pas son père, est né sourd d’une oreille et fait souvent un terrible cauchemar où il est poursuivi par des loups. Ben découvre un jour dans la maison qu’il habitait « le Cabinet des Curiosités » et part presque immédiatement à New-York. Il est persuadé du fait que le livre a appartenu à son père. Peut-être pourrait-il le retrouver ?

    Rose vit en 1927 et est obnubilée par une actrice, Lillian Mayhew. Rose conserve tout ce qu’elle peut trouver sur l’actrice dans un cahier. Qui est cette dernière ? Dans le dernier article trouvé, Rose apprend que l’actrice joue dans un théâtre à New-York qu’elle va se mettre en tête d’atteindre.
     
    blackout
     
     
    75200371_p
     
    75200381_p

    Les 2 enfants ne se connaissent pas mais ils sont tous deux à la recherche d’un être cher à New-York. 50 ans les séparent mais leurs histoires vont se rejoindre…
     
    "Black Out" est une passionnante histoire où se mêlent quête identitaire et aventures, secrets de famille et histoire de New-York.

    Avec "L’invention d’Hugo Cabret", Brian Selznick avait surpris par la succession du texte et des images. Dans "Black Out", l’histoire de Ben est en mots et celle de Rose est en images –et cela a un sens avec les particularités physiques des 2 enfants.
     
    Ainsi, Brian Selznick donne encore à voir une parfaite maîtrise de ce type de narration qui gagne de plus en plus la littérature jeunesse : le roman graphique.
     
     
     
    J’ai adoré suivre ces deux histoires qui se rejoignent, et j’ai adoré découvrir New York, ses musées et ses personnages… un livre qui se lit très vite, et que je recommande à tous , petits et grands!
     
     
    Brian-Selznick2
     

    Et pour finir, une jolie phrase tirée du livre…
    « Nous sommes tous au fond du trou, mais certains regardent les étoiles. »

     

    « Olivier Adam aux lisières du Goncourt...RENTREE LITTERAIRE 2012: MA SELECTION »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :