• Magistral, terrible, suffocant!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le malheur du bas  Inès Bayard  Albin Michel

    Voici un livre dont on ne sort pas indemne.

    Je pense que soit on le dévore, soit on s'arrête. Au bord de la nausée.

    Moi, je l'ai dévoré.

     

    C'est le premier roman d'Inès Bayard, 27 ans. Et certainement pas le dernier.

    C'est l'histoire de Marie et Laurent, un couple de trentenaires lié par "un amour suffisant pour ne plus penser qu'à soi-même". Un bonheur simple. Lui travaille dans un grand cabinet d’avocats spécialisé dans les affaires de succession et de divorce. Elle, est conseillère en patrimoine financier dans une banque. Elle se sent utile, reconnaissante de son engagement à aider les autres.

    Ils vivent dans un grand appartement, boulevard Voltaire à Paris.

    Issus d’une bourgeoisie aux valeurs traditionnelles, choyés par leurs belles-familles, ils entretiennent de nombreuses amitiés et ont une vie sociale intéressante.

    Leurs carrières professionnelles accomplies, ils prennent tout naturellement la décision de fonder une famille.

    Leur vie semble toute tracée jusqu'à ce vendredi soir où se produit "l'incident".

    Marie est violée. Elle n'en parle pas à son mari. A personne.

    Pétrifiée de peur, de douleur. Brisée. Elle se mure dans le silence.

    L'innommable tabou. Le piège se referme sur elle.

    Ne pas parler de son viol l'entraîne dans une spirale infernale faite de désillusions et de dépressions. Il la conduit dans une très mauvaise estime d'elle, à l'auto-destruction.

    Encore plus lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte.

    Renfermée sur sa douleur, elle est de plus en plus agressive, violente, fermée, froide, indifférente à son entourage jusqu'à ce qui, pour elle, est la fin logique de l'histoire.

    Très addictif, très noir, très cru, très violent. Une lecture éprouvante mais hypnotique.

    Des phrases courtes, une écriture sèche, directe, d'une efficacité redoutable.

    Aucun lâcher prise, aucune échappatoire.

    Un livre écrit pour dire qu'il faut parler, quel qu'en soit le prix.

    Bien sûr, je recommande ce livre.

     

    "Avant toute révélation qui provoquerait les premiers jugements, prenons le temps d'apprécier un instant la silhouette de cette femme morte entourée des siens, la seule à être restée droite autour de la table".    

     

    « Oserez-vous affronter le terrifiant secret d'Eden Woods?Très drôle et très touchant à la fois! »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :