• Trois jolis romans (premières lectures) pour les enfants...

    images
     
     
     
    DSCN0918DSCN0919
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    brontosaure_3
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Lulu et le Brontosaure/Judith VIORST et Lane SMITH(illustratrice)
    Chez Milan
     
    Lulu est une vraie peste, une chipie mal élevée qui aligne les caprices. Lulu ne demande pas, elle exige ! Et pour éviter ses colères, ses parents cèdent et lui offrent tout ce qu'elle réclame.
    Jusqu'au jour où Lulu leur demande en guise de cadeau d'anniversaire... un brontosaure !
    Cette fois-ci, pas question pour ses parents de capituler face à la dernière lubie de leur petite caractérielle de service... Ça sera non, un non ferme et non négociable... Et malgré la fureur de Lulu face à ce refus, ses parents tiendront bon ! Qu'à cela ne tienne, Lulu décide de partir seule en forêt, en quête de son futur animal.

    Un album ? Un roman ? Un peu des deux sans doute.
    En tout cas un livre génial à acquérir absolument !
    L'objet lui-même est magnifique, avec un format original et une très belle couverture, qui donne vraiment envie de se plonger dans l'histoire. Ensuite, une mention spéciale pour les illustrations en noir et blanc de Lane Smith, superbes et hilarantes ! La bouille boudeuse de notre petite héroïne vaut le détour.

    On adore également les interventions de l'auteur tout au long de l'histoire, qui s'adresse directement au lecteur. Avec en prime trois fins différentes proposées, ce dernier est comblé !
     
     
     
     
     
     
     
     
    73731129_p

    Le panier

    Auteur : Jean Leroy
    Illustrateur : Matthieu Maudet
    Editeur : Ecole des Loisirs (L')
    Collection : Mouche
    Mars 2012 - 6.60 Euros
    Roman à partir de 7 ans
     
     
     
    Une très vieille sorcière, tout ce qu’il y a de plus laide et méchante, trouve par hasard un panier qui contient un bébé.
     
    N’aimant rien ni personne, elle n’est pas supposée s’en soucier. Mais, finalement, contre toute attente, la vieille sorcière va récupérer le panier et s’occuper du bébé.
     
    Quant à l’ogre son voisin, il a bien senti l’odeur de chair fraîche. Que fera la vieille sorcière : garder son vieil ami ou risquer sa vie ?

    Les illustrations de cette histoire créent une ambiance tout de suite enivrante. Dès le début, le lecteur est ainsi plongé dans un univers de conte plein de noirceur, avec une vraie sorcière au nez crochu.
    Découpées en ombres, les images de Matthieu Maudet sont en effet d’une grande force graphique et suggèrent autant qu’elles montrent. Quant au récit, de construction classique, il fait appel aux personnages stéréotypés, les utilise et les détourne avec pertinence et captive ainsi l’attention du lecteur jusqu’au dénouement.
    Le conte charme alors tant par les mots que par l’image et séduira certainement tous les amateurs de frissons.
     
     
     

    Le brigand à quatre mains

    Auteur : Jean-François Chabas
    Illustrateur : Cassandre Montoriol
    Editeur : Ecole des Loisirs (L')
    Collection : Mouche
    Mars 2012 - 7.10 Euros
    Roman à partir de 6 ans
     
     
     

     

    Jean-François Chabas sait écrire pour toutes les tranches d’âge, ce qui n’est pas donné à tout le monde.
    Il s’adresse ici aux plus jeunes avec un petit conte malicieux qu’on imaginerait bien indien.
    Il met en scène des humains patauds face à des animaux réactifs, sans toutefois opposer une différence d’intérêts ou de comportements.
    Car – il sera difficile de ne pas le deviner – notre brigand à quatre mains est un singe, un orang-outang qui veut impressionner sa belle et lui offrir mille bijoux et soieries. Il trouve donc ces richesses dans les chargements qui traversent la forêt avec leurs marchands inquiets.
     
    Il n’y a aucune morale, la situation n’évolue même pas à la fin, mais l’ensemble est bien amusant : un pied de nez fait à l’humain par un animal à qui sa femelle dame ensuite le pion.
     
    Et si Jean-François Chabas nous faisait un clin d’œil féministe?
      Les illustrations chaudes, foisonnantes, de Cassandre Montoriol accompagnent pleinement le récit, en de vrais petits tableaux qui changent dans l’univers des premières lectures.
    « Damien SAEZ! Ecoutez!Lisez "Bons Baisers de Cora Sledge"/Leslie LARSON..Très émouvant! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :