• https://bibliotakecaremorlanwelz.files.wordpress.com/2013/11/changement-adresse.jpg

    Chers visiteurs,

    Je change bientôt d'adresse.

    Merci de bien vouloir en prendre note.

    A très bientôt donc via ma nouvelle adresse

    leslecturesdeba.eklablog.com


    votre commentaire
  • JE LIS

            Editions Robert Laffont

     

    "Je serai ton esprit, tu seras ma beauté,

    Tu marcheras, j'irai dans l'ombre à ton côté".

                                           Cyrano de Bergerac 

     

     

    Lisa, professeur de sport au physique parfait, rencontre un écrivain Philippe Mermoz, lors d'un salon du livre et entreprend de le séduire.

    Mais à la place de son numéro de portable, c'est une adresse que glisse l'écrivain entre les pages du livre dédicacé.

    Or, Lisa n'excelle pas dans l'art de l'écriture et passe un pacte avec sa collègue Irène.

    C'est Irène qui entamera une correspondance épistolaire avec cet homme avec en vue l'objectif de Lisa , décrocher un rendez-vous galant.

    Jeu étrange et dangereux.

    Irène, professeur de français et amoureuse des mots, ne s'y trompe pas ; à travers elle, le séduisant écrivain Philippe Mermoz en aime une autre.

     

    Avec cette correspondance, Irène recherche avant tout "une communion littéraire, le goût partagé des belles lettres mais aussi le plaisir d'une désuétude assumée".

    Mais lorsque la date de rencontre est fixée, Irène plonge dans le désarroi le plus total.

     

    Irène s'est prise de passion pour l'activité d'écrire laquelle remplace les amis, sa jeunesse et bien d'autres choses encore qui manquent dans sa vie.

    Elle s'ennuie. Son existence terne ne lui apporte ni bonheur, ni désir. Elle s'étiole dans une vie de couple trop tranquille, dans une petite ville de province et  héberge des illusions romantiques idéalistes. Sa seule évasion, elle la trouve dans l'écriture.

    Les lettres la transforment, la révèlent à elle-même.

    Les mots ont un pouvoir guérisseur, pour Irène comme pour l'écrivain. 

    Ce roman apparaît pour les deux principaux protagonistes comme l'histoire d'une délivrance, d'une renaissance.

    Ils se sauvent mutuellement.

    La fin ouverte, m'a je dois le reconnaître, un peu frustrée mais elle continue à faire vivre les personnages et nous laisse le soin d'imaginer nous-même la suite.

    Ce livre est un vrai petit bijou au charme et à l'écriture suranné.

    Il nous donne envie de prendre notre plus belle plume et écrire car la relation entre les mots et le papier est la plus séduisante des histoires d'amour. 

     

    Un premier roman particulièrement réussi et un beau coup de coeur!

     


    votre commentaire

  • Sélection BD

    Pour cette rentrée, je vous propose une petite sélection de bandes dessinées qui traite de sujets tels que l'autisme, l'adoption, la maladie mais qui  propose également des récits initiatiques plein d'optimisme qui font la part belle à de nobles valeurs comme le dépassement de soi ou la croyance en l'autre.

    Faites votre choix, à lire sans modération!


    votre commentaire
  • Arbre Amandine LAPRUN

    Actes Sud Junior

    Dans ce magnifique livre-objet en forme d'arbre, les petits enfants vont pouvoir s'initier au cycle des saisons.

     

    Arbre Amandine LAPRUN

     

    Au fil des pages, l'arbre vit au rythme des saisons : ainsi, au printemps, les feuilles des arbres poussent et verdissent ; en été, elles atteignent leur maturité ; en automne, elles jaunissent puis meurent et tombent ; en hiver, l'arbre a perdu toutes ses feuilles ; et au printemps, à nouveau, elles repoussent…

    Un très beau livre, servi par des illustrations pleine de tendresse et de poésie où se cachent des petits animaux pour le plus grand plaisir des enfants. 

     

    Arbre Amandine LAPRUN


    votre commentaire
  •  

    Le Perroquet est une BD de santé publique.

    Le sujet qu'elle aborde est difficile mais tellement important à faire connaître: les troubles bipolaires.

    Espé nous raconte la maladie de sa mère alors qu'il n'avait que 8 ans.

    Cette bande dessinée mêle ainsi autobiographie et document pour informer et faire connaître ce trouble de la personnalité, exténuant pour la personne qui est touchée et difficilement compréhensible pour l'entourage, qui ne sait jamais à quelle réaction s'attendre.

     

    Au fil des pages, les planches prennent les couleurs des variations d'humeur de la maman de Bastien et le trait gagne en force.

    Alors que les épisodes d’accalmie sont généralement dépeints en bleu, en vert ou en marron, l’univers bascule dans le rouge lorsqu’éclate la crise.

    Le lecteur ressent à cet instant toute la violence qui se déchaîne.

    Dans le regard du petit garçon, on ne lit qu’incompréhension et douleur face à la maladie de sa mère.

    Une autofiction poignante où l'on en ressort très émue.

     


    votre commentaire